27 avril 2013

Polaroïd n° 16

Extérieur jour Tôt ou tard, la lumière s’épuise. Parking vide. La boue envahit jusqu’aux troncs et aux feuilles des arbres, celles qui demeurent. Au dernier moment, elle bifurque vers la droite et passe sous les fourches caudines destinées aux camping-cars et autres indésirables. Le ruisseau a grandi depuis l’été. Ou est-ce une rivière ? Les marais ont laissé de côté les jours brûlés. Elle se décide à couper le moteur quand la radio se met à passer cette chanson qu’elle affectionne. Elle s’enfonce dans le fauteuil, dégrafe la... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 12:44 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

09 août 2010

Polaroïd n° 15 Révolution - Partie II

[...]Ma mère me sourit à nouveau : « Alors la piscine ? » Oui, pourquoi pas. Je n’avais rien de mieux à faite. J’empruntai la Clio qui dormait dans le garage. Je fis un signe à la silhouette qui se tenait immobile dans l’embrasure de la porte d’entrée. J’achetai un maillot et des lunettes au distributeur. Et une bouteille d’eau. Le premier jour, un soleil de plomb avait attiré une foule d’enfants et d’adolescents désœuvrés. Mais aujourd’hui, un vent froid secoue les remparts de verdure et seuls restent les nageurs les plus... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 août 2010

Polaroïd n°15 Révolution - Partie I

Il fait frais ce matin et la piscine s’est vidée de ses habitués. Plus que 48 heures et je rentre chez moi. Je repense à la voix gaie qui, après avoir réussi à avancer mon départ, m’a souhaité de bien profiter des quelques jours qui me restaient. Sans doute, se dit-elle, que de retourner dans un coin aussi glacé que l’Alaska ne peut enthousiasmer personne. Sans doute. Sauf moi. J’y gagne plutôt bien ma vie, je suis seul et j’aime enseigner à ces gamins du bout du monde. Et j’ai installé, dans ce qui aurait pu être une chambre d’amis... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 22:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 juillet 2010

Polaroïd n° 14 Chabadabada

Tant d’embruns dans le ciel comme une mer démontée sans queue ni tête. J’observe l’azur qui déchire parfois l’onde grisonnante, sans vrai succès. Pas de clim dans ma boîte de conserve éraflée de tous bords. Juste un léger vent tiède qui ne peut apaiser ma gorge en feu. Le chemin jusqu’au praticien, aux lots de boîtes blanches et jaunes apaisantes, sera long. Au retour, je me perds un peu, je ne m’aperçois pas d’un feu passé au vert. La température a monté de quelques degrés à l’intérieur de l’habitacle poussiéreux de moisson.... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:34 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
13 juillet 2010

Polaroïd n° 13 Une petite diva

Ses boucles brunes descendaient jusqu’à la naissance du cou. Seule Liza y devina la présence d’une goutte invisible aux yeux des autres. Un cri la fit sursauter. Sa fille, Capucine, venait de lancer une balle maladroite à son frère. La piscine d’été avait ouvert ses portes une dizaine de minutes auparavant, le monde grouillant n’était pas encore là. Il faisait pourtant chaud, aucun nuage dans le bleu du ciel n’annonçait de pluie apaisante. Elle glissa dans l’eau claire son pied lesté d’un bracelet jaune et de la clef d’un casier. Trop... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
09 juillet 2010

Polaroïd n°12 Un empire de dix arpents

La poussière de la cour a envahi la maison, valsant dans un rayon de soleil, se posant sur les meubles, les vitres, les dalles anthracite. La maison dort encore. Dehors, Flèche s’étale sous une tache d’ombre. A deux pas de la porte d’entrée, sur la dalle de béton. A deux pas de nous. Il a fallu un détail pour que le Pain Perdu se transforme. Hier, lieu ouvert à tous les vents, fantasque et incertain. Aujourd’hui, ferme clôturée, hangar aux ventres repus de bric et de broc, une couveuse antédiluvienne, des tommettes, des bris... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 00:09 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

27 novembre 2009

Polaroïd n°11 Ita misa est.

Les voitures alignées. Sans elles, elle ne remarquerait pas que c’est dimanche. Elle a, depuis quelques années, oublié le goût métallique des fins de semaine. Un mélange de pluie et de bouderie. Où tout effort semble devoir s’échouer contre l’éternel recommencement d’une semaine cadencée et la grasse matinée pâteuse, inévitable. Elle tend l’oreille, les cantiques à défaut de traverser le toit de fibrociment atteindront peut-être le ciel. Et les chanteurs les rejoindront. Elle jette un coup d’œil à sa montre. Anne et Amber, la... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 15:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
18 novembre 2009

Polaroïd n°10 Changement d'adresse

La fenêtre épie une terre roussie, un bois opaque il est tôt. crédit photo: http://lejournaldeneon.blogspot.com/2007_12_01_archive.html
Posté par caro_carito à 13:38 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
09 octobre 2009

Polaroïd n°9 coquetterie berruyère

Mea culpa J’avoue, je l’ai mal jugée. Je suis arrivée et je l’ai trouvée taiseuse, ramassée sur elle-même. Belle, sans doute. De ces splendeurs figées dans leur dernière page d’Histoire. Ici, moururent les Bituriges. Elle fut le dernier bastion de Charles VII, le dit bâtard, le petit roi de Bourges. L’ultime capitale. Et puis elle s’éteignit petit à petit, dans le sillage du Grand Condé et s'endormit loin des feux de Versailles et de Paris. Une minuscule antenne universitaire, une industrie tournée vers l’armement et... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 19:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 octobre 2009

Polaroïd n°8 Un café, une histoire.

Avec V., une amie, nous avons convenu de nous rencontrer chaque jeudi en quinze. L’une vient avec, dans son sac, une consigne et une adresse de café. C’était mon tour et, dans l’urgence, j’avais choisi l’extrait d’un de mes textes. Je ne sais pas si l’amorce fut fructueuse, mais le troquet s’est avéré trop bruyant. J’attends donc le choix de ma comparse pour notre prochain atelier d’écriture. «La ville est déserte. Plein août. La voiture s’engouffre dans l’avenue rectiligne, tracée au cordeau dans d’anciens temps... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:53 - - Commentaires [9] - Permalien [#]