04 août 2008

Pour Ondine

Que veux-tu, cette jolie maison s'appelle Ondine Découvrez Sviatoslav Richter!
Posté par caro_carito à 17:44 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

23 juillet 2008

Bagages

Je nage dans les bagages pour toute la troupe. Demain départ, je viendrais vous voir un peu suivant les occasions. Un peu de temps au loin, un peu de temps ici et à nouveau au loin un petit retour et, allez, encore plus loin, telle est notre feuille de route....
Posté par caro_carito à 21:37 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
22 juillet 2008

Transhumance

Pour ceux qui passent en Berry et si nous sommes encore là, je vous propose: Jungle Queen, nerveux, ludique, spécial dédicace pour sa petite Jane, dixit Hom Lui, il a droit au Bronco...
Posté par caro_carito à 22:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 juillet 2008

Album Photos

Un dimanche entre vent froid et lumière. Des enfants calmes. Un grand neveu. Des rires, une amie, des albums photos oubliés et le dernier brigand qui surgit. Se colle à moi. Maman je t'aime de tout mon coeur. et disparaît. Bien sûr, je t'aime... Pour Joye  boomp3.com
Posté par caro_carito à 20:05 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
18 juillet 2008

mes yeux...

esquissés par l'Oursonne. Elle avait collectionné nos regards Pour elle, ces quelques lignes. Derrière ses yeux ardents, Il y a une île Une île ancrée entre ciel ardoise Et écume perlée. Au loin, Il y a l’espoir d’une ancre levée Marée haute, Marée basse et ciel clair Tu y fouleras un empire De quinze mille arpents Aux rêves immaculés . Derrière ses yeux délavés Des mots usés se ravaudent, ... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:16 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
15 juillet 2008

Un merci éclaboussé par les embruns

Merci, simplement merci pour vos réflexions qui sont précieuses. Ces jours furent nécessaire, à décanter le stress sans aucun doute, à me reposer l'esprit en regardant la mer aux couleurs si changeantes et le ciel et ses atours. J'ai lu aussi et le hasard des lectures m'a offert quelques clefs. Et, bien sûr, j'ai rêvé, un peu plus loin encore et c'est pas mal... ben oui, allongé sur l'herbe, j'avais la tête dans le silence des nuages... Je repars dans quelques heures partager du temps avec mon ancien voisin de 80 ans. Rêveur... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 13:32 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

10 juillet 2008

Tu sais , maman, il m'a traité... Tu sais mon fils, on m'a traitée de

rêveuse... Un instant volé. Un instant pris entre cris et larmes. Une petite réflexion… au hasard de mes pensées désordonnées. L’été est une période de transhumance où la maison ne désemplit. Cortèges d’anniversaires et d’invitation. Des gens, des rencontres par vagues. L’enfer, c’est les autres. Je n’arrive plus à trouver cette solitude qui me nourrit. Les histoires se bousculent et je n’ai pas même le temps de coucher sur ordi mes notes pour le défi de ce samedi. J’ai envie de fuir et je pense à cette phrase de... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 14:33 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
06 juillet 2008

Miam, miam

Bel-Gazou veut que je lui dise ce qui fait frémir mes papilles. Ou pas comme le céleri. Si vous voulez me rendre malheureuse... Mes aliments favoris, le riz mais cuisiné pilaf, les mangues, les chirimoyas. Chirimoya Mes recettes favorites Tout ce qui se fait avec de la pâte: crumbles, tourtes, tartes, flammiches, pizzas, flammkueches. Mon arme barbare c'est ça: Boissons: l'alcool, soit surtout les cocktails à base de pisco, de rhum, de vodka, de gin, les vins surtout les blancs secs et les côtes du Rhône, le... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:31 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
05 juillet 2008

les heures du conte

Au pied de l'arc en ciel, vous trouverez nos boîtes à petits bonheurs. Et oui, nous sommes samedi et c'est le jour des défis! Et comme nous sommes nombreux, certains sont déjà en ligne, les autres le seront vers midi...
Posté par caro_carito à 09:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 juillet 2008

Paris (1)

J'aime passionnément Paris et si mes racines s'emmêlent je reste indécrottablement (c'est le mot!) attachée à ma ville d'adoption. J'y ai vogué seule dès mes 15 ans, installée dans la vingtaine et quitté avec (grand) regret. Au hasard d'une lecture de témoignages... C'est lors de cet exil que je me suis rendu compte à quel point j'étais parisienne: dans ma détestation du manque d'anonymat, dans mon amour de la grande ville agressive mais effervescente, dans mon ethnocentrisme un peu provocateur. [...]Ce que je préfère? C'est la... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:34 - - Commentaires [17] - Permalien [#]