27 juin 2009

défi 66

Je l'ai posté en retard entre les brigands accaparateurs de maman et les manquements de internet. le thème, une panne de courant et plein de chiffres à insérer. 5 h 58. Elle voit le soleil qui pointe, sang sur le sable et les pierres. L’enfant se fait lourd dans ses bras. Il est pourtant si frêle. Il ouvre et ferme ses yeux pâles. Devant elle, le groupe a grossi à chaque baraque, à chaque village. Le vent leur amène le bruit de la mer. La file de bus, de camions, de fourgonnettes cahote. La ville est proche. La ville et ce centre... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 22:26 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

26 juin 2009

Titré XIXème

Pour les Impromptus Littéraires, Dans le boudoir de Mademoiselle, des frissons de satin et des rêveries au point de Flandres. Au pied de la courtepointe, se nichent des gravures interdites qui moquent les dessous de l’Impératrice et des romans de Zola. Aux matins givrés, succèdent les éclats du cristal et les huîtres et les desserts glacés. Des rires meurent. Quelques rêves, quelques amours se taisent. Les après-midi esquissent un menuet au piano forte. Un très jeune ou très vieux professeur dissèque une étude de Bach que ses mains... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 14:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 juin 2009

Qui sème…

Depuis quelques semaines, un air pressé balaye les cours de ferme. Etrange va-et-vient ou une coupe s’échange contre un autre. Les cellules sont nettoyées de frais. C’est l’heure, où les stagiaires savent déjà où ils vont passer l’été. Les feuilles de contrat court emplissent les boîtes aux lettres d’une poste de campagne. Les téléphones des électriciens et des mécaniciens s’activent. Un regard en soirée sur les cours des céréales. S’arrêter au coin d’un chemin pierreux pour observer les têtes souples des orges. Les oiseaux volètent... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
21 juin 2009

page 148

Elle a volé ce temps. Elle l’a dérobé aux enfants, aux courses, à la famille. Elle a laissé son thé refroidir. Cette eau grise au goût de carton. Elle joue avec son paquet de cigarettes et regarde les bras, les bustes, les jambes qui s’accrochent et se délivrent sur l’étroit trottoir. Elle pourrait rester là indéfiniment sans même avoir le désir d’ouvrir le roman écorné. Il lui faut rentrer. Plonger à nouveau dans la foule mouvante, sentir le joug peser sur ses épaules. Cette sensation d’étouffement. Ce soir,... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
19 juin 2009

Défi 65

Depuis la consigne du http://samedidefi.canalblog.com/ Attaquer là où le bât blesse... Au moment où le réveil a sonné, j'ai regretté d'avoir accepté ce voyage. Il dormait à côté de moi, ses longs cheveux blonds emmêlés. Je savais que si je remuais d’un millimètre, son corps brûlant se collerait à moi. Je m’étais maquée avec lui parce que c’était un aventurier, le gars qui fait le tour du monde à vélo, escalade un versant schizoïde de l’Annapurna et affronte les vagues d’Hawaï pour se déstresser. Après une soirée chez Véro,... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 17:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 juin 2009

En Angleterre

Les impromptus nous invitent cette semaine en Angleterre: Ici la version courte sur leur site:  http://www.impromptuslitteraires.fr/dotclear/index.php?2009/06/17/5835-caro_carito-en-angleterre Juste après, la version longue. Le voyant du répondeur clignotait. Elle appuya sur la touche rewind et entendit au bout de quelques secondes une voix jeune qui l’invitait à passer prendre son dossier. L’agence de voyages. Elle déballa avec soin les primeurs achetées au marché, l’entrecôte dont on apercevait la couleur sang à... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 15:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 juin 2009

La musique

La fête de l'école de Musique s'achevait sur cette chanson d'Abba. Il me fut demandé un texte qui s'en inspire pour deux enfants. Evidemment ce n'est pas vraiment un groupe que je connais. J'en ai entendu parlé pour la première fois chez une correspondante allemande. Mais j'avoue qu'au même moment je découvrais Queen, Frankie goes to Hollywood et Depeche Mode. Il n'en resta bien vite qu'un vague souvenir coloré. Et écrire un texte pour des enfants. une première. et les paroles:... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
14 juin 2009

En travaux

Un toit d’ardoises Des murs de briques Des murs de pierre Blancs De la chaux. Blanche aussi. Des maçons, Un terrassier dix-huit regards et leurs couvercles Un puits. 30m de profondeur 170 mètre de tubes pvc. Au moins Un drain qui court le long des granges Un jardinier Des arbres gisent et brûlent Des souches sont extirpées de terre Une haie à l’automne et de l’herbe en septembre Un ferronnier. Un carreleur. Des... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 10:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
10 juin 2009

Défi 63

Spécial dédicace à Klo... pour un WE où Allison ne nous avait pas traumatisées... Pour le défi du samedi: http://samedidefi.canalblog.com/ La consigne était simple. Le dernier homme sur terre seul. on frappe à la porte. Mme Dubois. Directement inspiré de Medium, série véhiculée par M6. Pour les néophytes. Je regarde ses traits doux, tordus par l’effroi. Je n’ai pas besoin de me tourner vers les deux hommes qui asphyxient la pièce de leurs carrures épaisses pour partager... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 21:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 juin 2009

Pour un concours...

Cette lettre qui ne fut pas retenue. L'âme voyageuse Les jours ont glissé sur moi. Je n’ai pas écrit. L’envie d’abord, puis trop vite le découragement. Comment te dire autre chose que les lignes formelles d’un CV? Tout ce silence depuis ton départ. Je revois ta silhouette, encombrée de sacs, de poches et de ton Leica, juste avant que le tube de verre ne l’avale. Au dernier instant, j’ai cru voir se dessiner sur tes lèvres un pourquoi. J’ai attendu le bus pour Paris. Traversé sans encombre la Banlieue Nord, cette... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 18:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]