19 février 2010

Impression en noir et blanc

J'aurais pu l'emprisonner dans un écrin de mots. Pour vous. Mais la photo rend justice à l'instant.
Posté par caro_carito à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

17 février 2010

Des hauts et des bas

Le bus grimpe. Croiser des cimetières endeuillés de blanc au large d’une maison bleue, d’une maison rose, d’une maison chocolat. Les pierres tombales sont neuves et les noms, impossibles à lire. Des volets de guingois, recouverts de vieille peinture verte. Une cheminée qui fume et des rideaux au crochet. Je pourrais m’assoupir en décomptant les sapins en sucre pâle. Nous avons pris le raidillon, les villages se font plus rares. Jusqu’à ce que tout s’obscurcisse et ne devienne bois épines et troncs noueux. Les bornes rouges... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 08:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 février 2010

L’Absence d’oiseaux d’eau – Emmanuelle Pagano

La peau diaphane se tait doucement. J’entends encore son frémissement léger, le si grave s’essouffle. J’ai posé mes baguettes et je regarde à travers la large baie l’étendue d’eaux dormantes et gelées. Seuls les arbres emmitouflés dans leurs manchons de gui vert se soulèvent sous un souffle d’air. J’entendrais presque respirer les roseaux glacés. Pas une âme ne hante les couloirs. J‘avale un thé tiède. Le citron a ce goût d’acide des mélanges industriels. Les oiseaux ont déserté l’étang qui déborde. La porte s’ouvre et se... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 15:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
13 février 2010

Défi 93

Les autres vous feront peur, rêver ici: http://samedidefi.canalblog.com/ Le bruit de l’acier est glacé sur ma peau. Sans doute le champagne. Je n’ai rien entendu ; pas même un bruit de pas. J’avais cette gueule de bois d’après les mots de trop. Cela me prenait de plus en plus souvent, ce mal de crâne quand je le voyais. Paul. Il fallait que cela cesse ; seulement après, il me faisait le coup des yeux de chien battu. Je n’ai jamais sur résister à la peine d’un homme. Je revenais, il me demandait pardon et... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
11 février 2010

Sans un mot

L’enfant pleure, son visage gonflé de larme et de colère. Le grand se tient un peu plus haut sur le trottoir. Est-ce son allure dégingandée ? Son visage mince se perd derrière ses lunettes. La jeune femme cherche une contenance, tangue sur les pavés. Elle fouille en elle et s’empare d’une voix douce, de mots qui n’écorchent pas . Mais ses mains sont lâches , papillonnantes sur son manteau rouge. Prêtes à succomber, à se laisser choir, à renoncer. Il la regarde, son bonnet enfoncé pour se garder du froid. Il lâche un instant... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
09 février 2010

Souffle

Les gravillons crème roulent sous mes pas. Ils sont si clairs qu’ils ont des allures de sable luisant. Je marche, le long des ormes et des poiriers effeuillés. Je marche parce que l’air a un parfum nourri de trop plein, presque insupportable. Je continue, embrassant les murs recouverts de chaux usée. J’effleure l’écorce lisse et imberbe d’un eucalyptus, d’un chêne frêle parce qu’à peine sortis de l’enfance. Une ou deux branches se sont brisées mais ils tiennent tête aux vents de toute leur insouciance. Des rouleaux inutiles, en fer... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

07 février 2010

les lettres

Elles sont tombées quand j’allais jeter la boîte. Des feuilles à petits carreaux. Une écriture serrée qui couvrait méthodiquement chaque ligne. Et pas la moindre fioriture, aucune boucle ; sur chaque ligne, des lettres égales se succédaient. Qui était-ce ? La mémoire recèle des recoins secrets. J’en choisis une au hasard et la dépliai à la lumière de l’hiver. Je suivis des yeux les comptes-rendus ténus d’un emploi du temps estudiantin, une citation deux fois soulignée, les rondeurs de la jeunesse. Il avait... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 17:06 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
03 février 2010

Les fleurs de neige

Deux coups de fusils nous ont chassés plus sûrement qu’un coup de tonnerre. Nous laissons le petit bois derrière nous ainsi que les fleurs que la neige a essaimées dans le carré des graminées. Je frôle un tout jeune arbre, son tronc tiendrait dans ma main. Il y a dans l’attente de sa haute stature, de son écorce craquelée, quelque chose d’irréel. Un pari pour ce jour où nous nous tiendrons là, face à lui et que le fantôme d’une silhouette fine nous bousculera. Ce jour où j’admirerai ses branches lourdes de feuilles et d’années. La... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:06 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
30 janvier 2010

Défi 81 une épitaphe

Pour le http://samedidefi.canalblog.com/ Un carré d’herbes folles Elle eut à peine le temps d’enlever sont tablier et de fermer la porte, il était en haut de la colline. Les blés courbaient la tête sous les rayons drus. Il avait raison, dans deux heures à peine, il faudrait déjà songer à clore à demi les persiennes. Elle sentit le trousseau chargé de clefs inutiles qui valsait au fond de la poche de sa blouse. Elle poussa la grille du cimetière. Elle s’amusa de son invite rouillée. Elle le vit... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
27 janvier 2010

Une fane de carottes

J'ai toujours aimé la mythologie grecque, pour preuve le feuilleton déjà concoté avec les fanes http://rififiolympe.canalblog.com/ . Vous trouverez ci-après la réponse à un appel à textes pour une Cassandre revisitée, en ligne sur le site des fanes de carottes dès ce matin. Un grand merci pour leur indulgence vis à vis de mes retards et de leur aide précieuse pour les corrections. Un peu de sang sur le marbre. Le palais est silencieux.  Quelques pas feutrés sur la pierre veinée de bleu. Un pâle zéphyr balaie la salle... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]