10 octobre 2010

Effet de ciseaux

Mon regard va du nombre de stations à ma montre, le tout pondéré par la vitesse de la rame. Je ne sais plus à quelle station je la remarque, en tout cas pas loin avant Châtelet. Elle a ce visage délicat et brun des terres cuites du Tahuantinsuyo ou plutôt des œuvres de la civilisation Moche. Fine, les cheveux bruns et doux. Son visage serti de ridules délicates. Minuscule et perdue dans la frénésie matinale. Son regard me harponne. Elle me sourit et me lance « español ». Je hoche la tête. Elle tapote la place vacante... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 22:11 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

09 octobre 2010

Défi 118

 Seule contrainte du http://samedidefi.canalblog.com/ du jour : Glissez dans votre texte ces quelques vers d'André Theuriet (1833-1907) tirés de son poème "Petite alouette" "Alouette, tu pars, le gosier tout gonflé                De jeunes mélodies, Et tu vas saluer le jour renouvelé."   Une question d’éclairage Le ciel est bas et le soleil ne pointe pas entre les deux tours. Je viens d’entendre le bip du micro-ondes, pas le temps... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 octobre 2010

En noir et blanc

  Trop longtemps. Je ne suis plus revenue ici depuis trois mois et la ville et ses arpents de bitume m’échappent ; je reste, plantée là, le cœur battant. Je sens le poids de mon sac et l’indolence du trajet en train qui pèsent sur mes épaules. Je repère sans trop de soucis l’escalier qui grimpe vers la ligne 10. Pour une fois, je n’arriverai pas en retard. Quelques minutes d’errance, les repères sont floutés. J’aperçois ce cimetière qui fut mon refuge le temps d’un printemps. La fatigue est là, mais aussi le plaisir, un an... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 21:48 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
03 octobre 2010

Je reviens de Paris

Il a écrit... et ses écrits sont inscrits dans mes jours, dans mes pensées, dans mes réflexions et dans mes rêveries... “ Mes sept années parisiennes furent les plus décisives de ma vie. C’est là que je suis devenu écrivain, que j’ai découvert l’amour passion dont parlaient tant les surréalistes, là que j’ai été plus heureux, ou moins malheureux, que nulle part ailleurs (…) Je n’exagère pas si je dis que j’ai passé toute mon adolescence à rêver de Paris. » Qui sont-ils ? Qui est-il celui qui a aussi écrit... De gauche à... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 octobre 2010

Défi 117 Klo et Caro

Klo et moi avons orchestré une réponse au défi 117 http://samedidefi.canalblog.com/ 17 heures, une chambre, un grand lit , un couple et pas de verbes ! Les saisons du couple. Tableau 1 Printemps 17 h. Un théâtre de banlieue, un décor, un lit vierge. Le va-et-vient d’un projecteur des coulisses au centre de la scène. Deux corps en creux, absents des draps... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 septembre 2010

Pour Adrienne: Jazz bis

  Smorzando            Anton me tend la carte des vins. Je pourrai me dire que, décidément, c’est un sans faute. Une croix dans le tableau, colonne de gauche, deuxième rendez-vous et ne laisser passer aucun détail. En tout cas, c’est que m’a conseillée Carine, désespérée de me savoir à nouveau seule, se lamentant de me voir jeter comme des kleenex, les hommes qui m’approchent. Dans le jeu des séductions, je suis une piètre actrice, comment changer de robes et vibrer des talons aiguilles quand on... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

24 septembre 2010

Pas de deux

  C’est l’heure, je corne la page. Relire encore une fois, savourer l’odeur saline qui s’évade des pages neuves. Je bute sur la quatrième ligne. C’est là, au moment précis où mes yeux ont rencontré les mots, ces mots, que j’ai plongé dans ma lecture. Soudain, la gifle d’un volet dans le matin feutré, brusque rappel du quotidien ; c’est l’heure, j’ai à peine le temps de décider si je glisse mon bouquin dans mon sac ou si… Je prends ma voiture, je suivrai sagement l’horaire de la journée, inutile que je m’y attarde, que je... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 19:21 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
20 septembre 2010

Les impromptus littéraires

Le thème de la semaine passée était Jazz. http://www.impromptuslitteraires.fr     Jazz C’est un joli nom même si je sais qu’il ment. Que Jazz c’est plus un surnom de blogueur qu’un prénom de baptême. Un truc à pianoter sur un clavier. Mais ça lui va et je le lui abandonne. Ne voulant pas fouiller plus loin. Comme un accord tacite entre nous. Je sais qu’il va partir. Il était sorti pour s’acheter un paquet de clopes et j’ai buté sur son sac. Un truc informe. Mon palpitant qui ne se trompe jamais a... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:09 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
17 septembre 2010

Polaroïd 16 Nudité

  Elle a un bref sursaut et scrute sa main nue. Elle fronce les sourcils et, de savoir qu’elle n’a jamais pu se déprendre de cette attitude disgracieuse, accentue ce faisant les rides qui barrent son front. Parfois, une remarque fuse, tu sais, tu devrais… Oui, elle sait. Rester calme. En paix. Les trois stries se sont effacées. Août 20.... Dernière quinzaine. Il faisait chaud encore, par bouffées. À l’annulaire gauche, un jonc d’or blanc, la dorure de l’été. Un vernis d’éternité, puis le souffle du temps a craquelé... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:46 - Commentaires [12] - Permalien [#]
13 septembre 2010

Des carreaux rouges et blancs.

Je crois que la nappe en vichy rouge et blanc est un peu grande. Il faudra la retailler. Tout à l’heure, la porte se refermera sur nous dans un claquement sec ; cartables et brigands s’entasseront dans ma voiture cabossée. J’aurais à peine eu le temps d’accrocher les volets bleus. Samedi, nous avons fêté la fin de la saison. Comme toujours, nous étions tous un peu en retard. Ou beaucoup. L’un d’entre nous avait oublié les assiettes en carton. Et comme toujours, la nourriture s’est entassée sur la table posée sur les deux... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 15:16 - - Commentaires [18] - Permalien [#]