06 juin 2010

Il y a la terre battue et

à deux encablures, les serres d'Auteuil http://www.parisinfo.com/sites-culturels/1303/jardin-des-serres-d-auteuil-jardin-botanique-de-la-ville-de-paris et un peu plus loin d'autres jardins choisis http://www.albert-kahn.fr/les-jardins/les-differents-jardins
Posté par caro_carito à 06:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 juin 2010

des gradins...

Posté par caro_carito à 06:33 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
24 mai 2010

Nostalgia

J’aimerais arracher à la course folle des aiguilles quelques poignées de minutes. Dire les champs neigeux d’orge. Les vagues qui courent sur les blés en contrebas. Et les taches de sang qu’essaiment les coquelicots. Le moteur ronronne, la vitre légèrement ouverte, je reprends la route vers la ville. J’ai mis ce cd rapporté du Canada sur les instances de cet étrange vendeur. Est-ce la voix, est-ce la langue, un portugais plus doux que je ne me rappelais… j'y croise une nostalgie qui me ramène sans peine aux pages ouvertes du... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 12:38 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
17 mai 2010

une parenthèse

Passer, en une journée, des USA  en passant par la case Montréal et se retrouver  à la caisse d'un supermarché pour remplir le frigo a un côté vertigineux. L'emploi du temps des semaines à venir est particulièrement chargé, fin de l'année oblige, avec sa cohorte d'anniversaires, de kermesses, auditions, BBQ et autres mondanités, sans compter mes propres projets personnels. Je vous abandonne pour quelques temps, pas indéfiniment mais un temps de une dizaine de jours voire plus. Bien sûr, je viendrai vous lire parfois. A... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 mai 2010

Minus One / Les Grands Ballets Canadiens de Montréal

L'illusion de la beautéet un mince fil qui sépare la folie de la raisonla panique derrière le rireet la coexistence de la fatigue et de l'élégance..spectacle d’Ohad Naharin
Posté par caro_carito à 04:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 mai 2010

Visite guidée

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 02:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

10 mai 2010

Magasiner

Il paraît que je sais magasiner suite à l'achat de cette paire de doc longtemps rêvée... Elle parle aussi de nos plans de fashion victims, avec ses mots, sur... http://cahieresquisses.blogspot.com/2010/05/gloussements.html
Posté par caro_carito à 23:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 mai 2010

Ce n'était pas le jour des cendres...

Posté par caro_carito à 22:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 mai 2010

Le chemin du retour

Je vous laisse avec cette nouvelle. Je ne mets pas le blog en pause, sans doute, donnerais-je de mes nouvelles... des impressions de voyage.... Le chemin du retour Marc venait d’atteindre le comptoir pour récupérer sa carte d’embarquement, quand il sentit les gouttes chaudes couler le long de son dos, plaquant sa chemise de lin contre son corps. Autour de lui, les billets d’avion papillonnaient, tentant en vain de remplacer la clim’ défaillante. Il pouvait voir, malgré la foule de touristes et... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 mai 2010

Comme une hirondelle en mai

Sur l'air de: Tangata del Alba J’ai tourné la clef de contact. Piazzola. La cour garde cet état de travaux inachevés qu’elle n’a pas quitté depuis un an. Comme si, abandonnée depuis si longtemps, elle ne pouvait se résoudre à vivre à plein. Elle traîne trois futs rouillés et des parpaings inutiles. Les colzas égayent le sol caillouteux. Les roses ne grimpent pas sur les murs, seules quelques violettes sauvages respirent. J’entends un volet cassé cogner au gré du vent. Le fantasque, l’indiscipliné, qu’il soit ébouriffé ou bien ... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 06:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]