21 février 2011

Le tigre bleu de l’Euphrate, une faim partagée.

En lisant vos commentaires, j’ai une nouvelle fois été mise face à ce qui aurait dû être une évidence. On ne grandit pas impunément entre deux cultures. On s’y forge et soudain le décalage se fait évidence. La mort en est un aspect. J’ai toujours pensé que chacun devait avoir une fin qui lui appartenait. Il y a de cela quelques années, quelqu’un d’assez proche souffrait du crabe ; il était jeune. Pendant les derniers mois qu’il eut à vivre, une part de lui se faisait distante, une part aussi se conjuguait avec la jalousie de son amie.... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

19 février 2011

Le défi du samedi

Les nouveaux temps modernes se trouvent dans la machinerie du défi du samedi: http://samedidefi.canalblog.com/ L’école ménagère Sa mère lui avait passé la brosse dans ses cheveux. Prête, dans sa chemise de nuit fleurie, elle n’avait plus qu’à se glisser sous l’édredon. Un chapitre d’un livre rose qu’elle lirait avant d’éteindre la lampe. Demain, elle natterait ses cheveux. Il lui faudrait vingt minutes pour arriver au collège. En chemin, Maria et François la rejoindraient. Ils réviseraient en marchant... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 10:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
18 février 2011

sous le soleil

Des parasols et des conciliabules. Des réunions des familles. Des heures que l'on passe pour certains, ensemble. Comme si de rien n'était. Il m'arrive de penser à mes morts, même certains dont je n'imagine l'histoire qu'à travers quelques notes sur un ou deux registres. Je n'ai jamais pu croire au paradis et autres dérivés, même avec tout la foi dont j'ai été jadis capable. J'ai essayé mais l'idée s'efface immédiatement de mon imagination. J'ai même cru voir un jour mon frère dans le miroir. Je l'ai touché en rêve. J'aimerais... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 14:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 février 2011

Salud dinero y amor

Sur les tombes, fleurissent d'étranges présents: des décalcomanies, des ballons colorés (mais je l'ai déja dit), des cartes musicales ou pas, des découpages et une verre de Coca et d'Inca Kola pour que le mort n'ai pas soif.
Posté par caro_carito à 08:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 février 2011

Destins croisés

Ce lundi, nos destins se croisent. Gballand s'est invitée ici et vous retrouverez mon texte sur http://presquevoix.canalblog.com/ . Les consignes étaient les suivantes: un titre, l'arracheuse de temps, et des expressions tirées du livre de Frédéric Pommier, Mots en toc et formules en tic. http://lelecteur.ca/?p=3980 L'arracheuse de temps Ecoutez, moi quand je vous ai embauchée, je ne m’attendais pas à ça ! Il va falloir revoir votre copie ! Vous avez bien caché votre jeu : un tailleur sympa, une... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:30 - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 février 2011

Promenade

Déjà, pas de tombes et de colonnettes, de plaques, juste de l'herbe et des rectangles clairs, des taches de couleurs qui égaient la pelouse, autant de fleurs et autres présents laissés par la famille, les amis, des ballons colorée, argentés... Marcher au milieu des défunts et des magnifiques bougainvilliers. J'ai toujours aimé me rendre chez ceux que j'aimais et qui étaient partis. Leur rendre visite pour donner des nouvelles, pour m'assurer qu'ils étaient toujours présents, veillant sur nous de toute leur tendresse... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

09 février 2011

Coïncidences

Étrangement, les deux derniers spectacles auxquels j'ai pu assister avaient pour thème la mort: L'arracheuse de temps avec Fred Pellerin et, ce soir, le tigre bleu de l'Euphrate de Laurent Gaudé mis en scène par Michel Dydim. Pour ce dernier, je peux juste vous dire que la musique de Steve Shehan m'a terriblement détournée du texte... Et pourtant il s'agissait du Grand Alexandre et de sa soif de conquêtes, un texte de Gaudé, Tchéky Karyo. Mais en regardant cette vidéo, vous comprendrez sans doute pourquoi. En allant sur son site,... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 février 2011

Inéluctable, inévitable, irrémédiable, irréductible, indestructible...

L'incorrigible Petite, Lise était une incorrigible bavarde. Les notes sur les bulletins étaient bonnes, excellentes. Les appréciations soignées. Un bémol parfois traînait, un professeur qui l’aimait moins. Il y en eut quelques-uns. Ou d’autres plus honnêtes. Et la mention bavardages s’inscrivait à l’encre bleue. La main ne rajoutait pas le mot incorrigible, mais aurait pu. À dire vrai, elle le sous-entendait si fort. Parfois le terme jaillissait lors d’un languissant conseil de professeurs, où n’ayant rien à dire de plus qu’un... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:51 - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 février 2011

Au musée

Au bout du quai désaffecté
Posté par caro_carito à 20:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 janvier 2011

Passé - présent

L'ombre d'un brigand sur les mots de Pablo Neruda Le père du poète était conducteur de train. Dans ce musée, nous avons entendu sa voix, chargée d'émotions, évoquer son enfance, les locomotives dont seul l'écho fantôme hante les lieux. http://www.museoferroviariotemuco.cl/ (attention au volume en ouvrant le site...)
Posté par caro_carito à 10:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]