11 août 2018

Aimer un livre

J’ai longtemps cru qu’aimer un livre c’était l’aimer de A à Z, de la première ligne à la dernière, chapitre après chapitre. Pas d’anicroche dans la narration. Mais les livres ont quelque chose d’humain. La perfection ne fait pas partie de ce monde-là non plus. Dans Ana et les ombres, il y a des défauts, étonnants d’ailleurs pour un livre de François Emmanuel. Une seconde partie que j’ai trouvé bancale, une vision parfois très lointaine du Pérou, très mystique, qui m’a déroutée. J’ai beau venir de là-bas, le mysticisme andin... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 21:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

05 août 2018

Ratures

                                  En catimini   Entre roses drues et ciels changeants, mes mots lus ou écrits, se faufilent.    
Posté par caro_carito à 09:22 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
22 juillet 2018

Jour de poésie

Prière aux vivants pour leur pardonner d'être vivants Vous qui passezbien habillés de tous vos musclesun vêtement qui vous va bienqui vous va malqui vous va à peu prèsvous qui passezanimés d’une vie tumultueuse aux artèreset bien collée au squeletted’un pas alerte sportif lourdaudrieurs renfrognés, vous êtes beauxsi quelconquessi quelconquement tout le mondetellement beaux d’être quelconquesdiversementavec cette vie qui vous empêchede sentir votre buste qui suit la jambevotre main au chapeauvotre main sur le cœurla rotule qui roule... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 13:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 juillet 2018

Les fauves

Chapitre 1 : Jérèm Chapitre 2 : courant de jusant, courant de flot   Je vous livre le troisième chapitre un peu en retard (mais je me rattraperai ! ;-) ) N'oubliez pas que toutes vos propositions seront machouillées, assimilées et diffusées à un moment dans les lignes de ce feuilleton. ------------------------------------------------------------------------- Chapitre 3 : ils. Une main me secoue, me tire du sommeil où je suis emmurée. Je me redresse en tendant désespérément le bras vers le miroir du... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 juillet 2018

En attendant la parution imminente du chapitre 3 des Fauves

Posté par caro_carito à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2018

L'heure du poème

En danger de mots   A quoi servent les mots Face à celui qui meurt! Ils apprivoisent l'abîme Désamorcent les peurs Ramifient la tendresse jusqu'au seuil de l'obscur A quoi servent les mots Face à celui qui vit! Ils brisent ou bien apaisent Incendient ou délivrent Ils modèlent nos visages Saccagent ou donnent ferment.   Andrée Chedid
Posté par caro_carito à 10:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

17 juin 2018

dans mes cartons

J'ai lu ce texte mercredi passé lors d'une lecture dans une bibliothèque. Je ne sais pas pourquoi, il fait partie de mes préférés. ---------------------------------------------------------------------------------- Sur le sable La maison l’enserre de ses angles, de plans droits, de ses sécantes, de segments effrités. Du blanc badigeonné et oublié sur les murs et une nappe cirée couleur mandarine usée de bout en bout.  L’enfant a posé son cahier, taillé le bout de son crayon gris. Il enfile des chiffres, traces des mots ;... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 juin 2018

Coup de coeur !

  Les Yeux ouverts – Marguerite Yourcenar – Le livre de Poche   Marguerite Yourcenar est une de mes longues histoires d’amour littéraire. Qui a commencé avec un film dans une salle de cinéma lilloise. Dans cette période entre examens écrits et oraux que je n’espérais pas avoir, j’avais foncé voir les sorties de la sélection du festival de Cannes. Une impression forte après avoir vu "l’œuvre au noir" mêlée aux premiers souvenirs de films d’art-et-essai entre deux séries d’épreuves anxiogènes. J’ai lu le roman dans... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:07 - Commentaires [8] - Permalien [#]
04 juin 2018

B.

Latitude - 47°04′59″ Nord Longitude - 2°23′59″ Est Par rapport à la mer - 144 m   Partir et être,                           Ici et maintenant   S’habituer à cette ville-là En délimiter les visages Et les rues. Plaques émaillées Passages à vous rompre Façades d’embosses, de traverses. Attendrir le nom des rivières, Jusqu'à leurs berges abruptes En un lacis de sentes faciles. Écrire les... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
03 juin 2018

Jour de poésie

Vous trouverez facilement la version originale de Barbara et la reprise de JL Aubert.    Bon dimanche !
Posté par caro_carito à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]