26 mai 2011

chronique d'une fin d'année scolaire: mai, c'est juste avant la fête de la musique.

Je croyais que c’était fini, ce stress qui vous colle au corps dès qu’il y a une scène de spectacle qui s’éclaire de tous ses spots et que je suis là, en coulisse, tremblante, Que le costume pour le deuxième charleston reste introuvable. Que c’est maintenant qu’il faut jouer même si les touches blanches glissent sous les doigts moites. J’ai franchi mes 18 ans. Je suis passée de l’autre côté. Plus de jours et de nuits à manger, bouffer jusqu’à ne plus les supporter, maths et matrices, jusqu'aux productions de soja brésilien et  à... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 22:59 - Commentaires [11] - Permalien [#]

25 mai 2011

Duo

Gballand et moi restons fidèles à notre rendez-vous qui mêlera cettefois-ci les univers de Maurice Ravel  et de H.P. Lovecraft. Vous pouvez écoutez les lentes notes de la Pavane pour une infante défunte, là:  http://www.deezer.com/fr/#music/result/all/ravel     Vous pouvez lire juste après le texte composé par Gballand et vous trouverez mon texte sur son blog ( http://presquevoix.canalblog.com/ )     Errance         J’ai dû vivre des années dans cet endroit mais je ne... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 06:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 mai 2011

Juste

J’ai volé dix minutes pour entendre un air de cornemuse. J’aime le nom de cette salle : le divan. Il me rappelle l’étreinte d’un velours ou cette librairie où je musai parfois. J’y retournerai. Le sac de peau se vide des dernières mesures d’une ballade, d’une valse française. Ma main se pose sur le bras de cet ami, un signe de tête à sa compagne, perdue dans l’auditoire. Déjà, je suis au bout de la rue, un grand brigand sur les talons. Je ferme la porte, ouvre la barrière bleu roi. Il est tard, plus de voiture roulant, l’enfer... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 00:32 - Commentaires [9] - Permalien [#]
16 mai 2011

Reflets

17h passé, une place, un café. Je m’adresse à elle. Elle me parle. Tu me dis un mot. Nous nous entendons. Contes de papier. Un atelier d’écriture où je me pose, elles aussi. Dix ans depuis le premier frisson, apprendre d’une écrivain aimée. Des rendez-vous avec elle, ou d’autres. Des déceptions, des situations absurdes, des rires, des silences. Dimanche, un printemps tremblant en bord de Seine, la lecture de ce qui sera pour chacune, un texte pétri de revirements, d’hésitations. Des phrases qui tanguent encore. Je m’éclipse ;... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:19 - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 mai 2011

Flânerie

Mai 2011 Un ticket. Bus vide en bordure du périphérique. Un soleil qui modèle une façade 1900 entre deux palissades. Clichy, descendre jusqu‘à la Fourche où il faudra retrouver le rythme ordonné d’un rendez-vous et le trajet calibré de la ligne 13,  puis 1. Entre deux, vingt minutes de musique et de lumière. De notes qui s'oublient dans cette solitude blottie entre la nostalgie de jours vagabonds et là-bas… eux... Pleine campagne où les acacias ploient sous les grappes de dentelles et de fleurs blanches. Hier, le temps avait... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
30 avril 2011

Nickelback - Burn It To The Ground par roskad
Posté par caro_carito à 06:05 - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 avril 2011

extraits

« Les percussionnistes étaient au conservatoire des étudiants à part. Ils logeaient dans une église en partie réaménagée, ils fumaient du tabac à rouler et commençaient tard. Quand ils participaient à la classe d’orchestre, ils se tenaient à distance des musiciens qui jouaient des instruments à cordes. Au fond de la scène, on aurait dit des ouvriers sur un chantier : monter des xylophones, suspendre des cloches à des supports, accorder des timbales aussi grandes que des baquets. Il s déplaçaient en tennis et se lançaient à... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 avril 2011

Le mercredi

Back the stage  La fenêtre est légèrement entrouverte. Dans un mois, l’air sera à peine respirable, le soleil cognera, oublieux du soir qui approche.  Nous ouvrons les portes battantes pour laisser passer le chariot. Les six cuivres répètent sans relâche : deux tubas, un cor, un trombone à coulisse et les deux trompettes. J’installe les timbales (cubaines), le bar chimes, les cloches de vaches, la cymbale suspendue. Sur le plateau, j’aligne, avec la concentration d’un chirurgien cardiaque dans une série américaine, en... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 22:40 - Commentaires [12] - Permalien [#]
12 avril 2011

Pioché dans mes lectures

Depuis plusieurs mois, j'ai décidé que la lecture devait reprendre la place qu'elle a toujours eu dans ma vie: être incontournable. J'ai plongé et je n'ai pas été déçue. Je vous livre ce passage qui m'accompagne depuis quelques jours. L'aurais-je autant aimé si je n'avais pas découvert Montréal l'année passée, je ne suis pas sûre. Nous partagerions un crème ou un café noir, un matin ou un soir, je sortirai mon livre de poche et je vous lirai tout haut ce passage extrait de  L'énigme du retour de Dany Laferrière.   Arrivé... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 avril 2011

Textes entremêlés

  Gballand et moi, avons pioché dans cinq oeuvres de Egon Schiele et une phrase relevée sur le blog d'antigone.  Je vous invite à lire son texte juste après.   Le mien est gentiment hébergé sur son blog: http://presquevoix.canalblog.com/       Le modèle - (gballand)  Demain sera parfait, ton regard bleu azur planté droit dans mes yeux, ta robe noire et sage à large collerette blanche, l’or roux de tes cheveux bouclés, oui, demain sera parfait car tu seras partie. Le portrait est fini, tu... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 06:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]