13 mars 2012

C'est le printemps des poètes

Il suffit d'un rayon de soleil... Ouvrir la porte et s'en aller, happée par un peu de lumière. Je viens d'achever un long texte qui m'a ramenée des années en arrière ; j'ai revu en souvenir des ciels gris qu'auraient pu peindre un Van Dongen ou un Ruysdael. Et maintenant, j'ai juste envie de partager un poème et d'évoquer un poète dont les mots ont toujours eu pour moi une saveur particulière.       Les mûres Francis Ponge Aux buissons typographiques constitués par le poème sur une route qui ne mène hors des... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 14:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

10 mars 2012

printemps de poètes

Nous venons d'achever une lecture d'Aragon. Découvrir des textes, se laisser emporter par le ciselé d'une phrase. Toute une semaine en poésie (cf le programme). J'avais choisi ce poème extrait du recueil le Crève-coeur.                       Matisse parle Je défais dans mes mains toutes les chevelures Le jour a les couleurs que lui donnent mes mains Tout ce qu'enfle un soupir dans ma chambre est voilure Et le rève durable est... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 17:39 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
07 mars 2012

Pause parisienne - 4

Suite de l'atelier d'écriture. Lors de la pause n° 2, j'avais évoqué deux haïkus qui s'intégreraient dans une nouvelle. Le thème : la jalousie. En exergue, cette citation : " Comme jaloux, je souffre quatre fois : parce que je suis jaloux, parce que je me reproche de l'être, parce que je crains que ma jalousie ne blesse l'autre, parce que je me laisse assujettir à une banalité : je souffre d'être exclu, d'être agressif, d'être fou et d'être commun." R. Barthes, Fragments d'un discours amoureux, Paris, éd. du Seuil, 1977, p. 173. ... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 mars 2012

Pause parisienne - 3

À Paris, les musées ont ma préférence. Je retourne à Orsay mercredi. Je ne manquerai pour rien au monde l'exposition sur les mathématiques à la fondation Cartier. Et je vais hésiter : le Mexique à la fondation Cartier Bresson ou Debussy. Choix cornélien. Nous passerons aussi bientôt quelques jours en famille. Ne pas manquer Planète Manga à Beaubourg et les étranges Gaulois de la Cité des sciences. Les musées sont ma maison, plus ressourçants à mes yeux qu'une ballade sur une plage ou la lecture d'un livre. J'y suis chez moi. Je m'y... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 21:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
02 mars 2012

Elles nous envahissent !!!

et c'est le printemps ! Petit concert de grues au Pain Perdu avec quelques notes perdues par le cor de dernier brigand.
Posté par caro_carito à 17:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
29 février 2012

L'heure fugitive

Si une horloge était accrochée au mur gris de la cuisine… j’observerais les aiguilles ralentir jusqu’à cet équilibre insensé : le temps s’immobilise. La maison s’est ouverte au jour, l’enfant babille au milieu de ses jeux. Les grands bavardent sans éclat de voix. Le chat a disparu dès le matin dans les champs encore jaunis par l’hiver. Je regarde les feuilles rondes et fripées. « Le colza, il repartira ! » a-t-il assuré un peu trop fort. Je l’espère. Entendre à nouveau le tracteur repartir au champ. Il faut semer... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:42 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

27 février 2012

écriture en duo

Les consignes de notre duo sont les suivantes: le texte démarrera par cette citation empruntée au site au blabla de Mister P et s'illustrera de cette vidéo de   Ci-après le texte de Gballand : Fado Un clic vous emportera chez elle pour lire mon texte  Un charme qui vient du nord… ou bien du sud ?   Fado*(Gballand) Comment expliquer... cette cassure entre vouloir et ne pas pouvoir ? Maintenant, il n’ y avait plus rien à expliquer, elle était morte, morte et enterrée dans sa longue robe noire qu’elle... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
24 février 2012

Pause parisienne - 2

Pendant l'atelier d'écriture , quatre haïkus composés dont un sera utilisé pour l'écriture d'une nouvelle. Des arbres nus Trois pas sur le pavé Un merle rit   Cymbales et criquets L’enfant titube L’accordéon se tait   Une terrasse Un verre de vin La feuille rousse   Une péniche Contre l’étreinte de la glace Ciel bas    
Posté par caro_carito à 18:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
20 février 2012

RV du lundi - superstition

Je ne me lasserai jamais du hasard qui accompagne le chemin du lecteur. Cette force qui vous pousse vers une jaquette, une quatrième de couverture, n'importe où, librairie, bibliothèque, chez un ami dont vous parcourez d'un oeil distrait les rayonnages. Un article anodin que vous découpez ou dont vous notez à la va-vite les références. Il y a de la magie dans la lecture, dans les livres, dans les mots. Une nuit neige. Au carreau, sans relâche, un livre .veille A la librairie de la Cité de la Musique, je n'ai pas pu m'empêcher de... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 19:08 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 février 2012

Pause parisienne - 1

Le week-end passé, Paris a eu un goût... de fée verte.   Côté souvenir, c'est devenu... "[...] Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire" Guillaume Apollinaire (Nuits rhénanes, Alcools)  
Posté par caro_carito à 11:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]