12 juin 2012

Du nord

Après un temps d'absence - Jan Erik Vold   Et en août, quand le soir abrite tant de voix, tant de voeux,tant d'étoiles qui on reparu dans le ciel, après un temps   d'absence — Jupiter Sirius les Pléiades. etc. Plus le parfum des prunes.  
Posté par caro_carito à 20:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

11 juin 2012

Exercice de style

Comme chaque mois, une consigne commune entre nos deux blogs, les heures de coton et presque voix de Gballand. Le lien... La vidéo suivante produite par Janeczka.   Juste après, vous pourrez lire le texte de Gballand : Izzy. Le mien, intitulé le pays bleu, se trouve hébergé chez elle. Bonne lecture, bon lundi. Izzy (gballand)   La petite fille, elle la réveillait presque toutes les nuits. Elle voyait alors les nuages courir sur le plafond de sa chambre, comme une foule pressée qui voulait l’étouffer. Mais... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 juin 2012

A peine quelques jours

Hier, soirée poésie comme chaque premier jeudi du mois à la Soupe aux Choux à Bourges. Je pourrais vous parler de la plume étonnante de Jan Erik Vold, auteur norvégien que je découvre avec délices... Pourtant, non... Hier, alors que je fréquente cette salle minuscule depuis six ans, j'ai été pour la première fois littéralement sous le charme, emballée, subjuguée, touchée.. Bref, je vous laisse découvrir Mourad. Vous trouverez d'abord sa page web avec quelques extraits de chansons d'une grande poésie. Et si vous aimez, n'hésitez... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 juin 2012

De la relativité

Juin. En juin, il y a une fin d'année de collège pour deux brigands et un voyage où n°2 découvrira la civilisation romaine. Des barbecues, trois au moins, des concerts, des examens d'instruments avec french cancan ou tango. Une chorégraphie pour une danse, kermesse de l'école oblige, à répéter avec vingt petits. Trois anniversaires et des garçons de toutes les tailles disséminés dans la cour et les bâtiments. Qui réclameront la confection de coulants au chocolat. Ah, peut-être trois ou quatre filles. Il y aura un WE avec des copines... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 10:30 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
29 mai 2012

Ville éternelle

C'est sirupeux à souhait. Je sais. Mais j'aperçois le Pacifique, la Costa Verde et ses reflets de jais. Les lumières de Lima. Envie d'être là-bas. Maintenant. Sans tarder. Déraison de l'ailleurs. Sentir la nuit humide et le murmure de la ville. Les échos de Barranco, les quartiers de Surquillo endormis. Rêver d'un verre de pisco sour et d'un tiradito ,dans la rue ou à Larcomar.   Sol o gris La realidad en cambio a tus luces mi Lima. Mi eterna...   Du soleil ou le gris la réalité contre tes lumières Lima, mon... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 18:08 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
27 mai 2012

L’amour est une mécanique comme une autre

Pour Hom Comme elle, un vieil homme attend le bus. Il se retourne et s’adresse, peut-être à elle, peut-être au vent. « Le bus a du retard comme toujours. » Elle ne répond pas, ne tente pas même un geste. Le 191 s’arrête, trois silhouettes en descendent ainsi qu’une poussette. Plus loin derrière le bus arrêté, derrière la frange des châtaigniers mélangeant rose, blanc et vert tendre et le mur continu des façades, beaucoup plus loin… il suffit de descendre lentement la rue Camille Claudel pour trouver un... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 00:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 mai 2012

Mercredi 16 mai

Journal Je ne sais pas si je dors ou si mon esprit est en éveil quand la sonnerie me cueille. Au-dehors, une nuit noire, froide et les paillettes de la ville. Pourtant c’est le printemps. Le café noir est presque trop fort, mais je sais que la fatigue va me coller aux basques. Le premier train du matin n’arrivera que dans quinze minutes. Surprendre la ville avant le départ au travail. Silence, l’odeur de pain qui s’échappe, les rideaux métalliques encore clos, j’aperçois des tags qui ne vivent que la nuit. La gare résonne des pas... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 17:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
21 mai 2012

RV du lundi

 Mais ce matin… Lundi. Il paraît que c’est un jour noir. Il est vrai que… (Après la douceur lente d’un dimanche. Après le plaisir de laisser le matin filer entre les pages d’un livre. Avoir pris le temps d’écouter une émission de radio, de lire le journal du dimanche.) retrouver les heures minutées, calibrées qui orchestrent l’habitude. Mais ce matin… malgré la grisaille qui colle et va coller aux jours, à la semaine, malgré cet octobre en mai, s’arrêter sur quelques instants de grâce. Organiser la semaine. Lire cette citation... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 10:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
19 mai 2012

Carnet de voyage - Venise

L'eau, la terre, l'air se mêlent inextricablement. Je ne sais plus vraiment si je marche, si je vogue, courant après des ombres. Dédale des rues et des canaux. Ou peut-être, alors que je contemple les toits de la ville qui s'étalent tels une mer d'ocre et d'or, je pourrais me laisser enlever par le vent. Est-ce vraiment une ville ou suis-je perdue dans un rêve...    
Posté par caro_carito à 09:22 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
17 mai 2012

L'Italie...

Je bâtis mon diaporama sur l'Italie. Je revis ces jours paisibles, je retrace le chemin entre tuiles oranges et façades que l'air de la lagune attaque. Prendre le temps de lire, le temps de l'art. Le temps d'écrire. J'espère  mettre en ligne ces quelques photos, ou ce soir, ou demain. J'aimerais vous emporter avec moi dans ce dédale. Aujourd'hui, je me rends compte peut-être plus que jamais à quel point le voyage a accompagné ma vie. L'importance de se confronter à l'ailleurs, l'envie de changer, la peur qui vous quitte de... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 15:23 - - Commentaires [11] - Permalien [#]