24 février 2012

Pause parisienne - 2

Pendant l'atelier d'écriture , quatre haïkus composés dont un sera utilisé pour l'écriture d'une nouvelle. Des arbres nus Trois pas sur le pavé Un merle rit   Cymbales et criquets L’enfant titube L’accordéon se tait   Une terrasse Un verre de vin La feuille rousse   Une péniche Contre l’étreinte de la glace Ciel bas    
Posté par caro_carito à 18:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

20 février 2012

RV du lundi - superstition

Je ne me lasserai jamais du hasard qui accompagne le chemin du lecteur. Cette force qui vous pousse vers une jaquette, une quatrième de couverture, n'importe où, librairie, bibliothèque, chez un ami dont vous parcourez d'un oeil distrait les rayonnages. Un article anodin que vous découpez ou dont vous notez à la va-vite les références. Il y a de la magie dans la lecture, dans les livres, dans les mots. Une nuit neige. Au carreau, sans relâche, un livre .veille A la librairie de la Cité de la Musique, je n'ai pas pu m'empêcher de... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 19:08 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 février 2012

Pause parisienne - 1

Le week-end passé, Paris a eu un goût... de fée verte.   Côté souvenir, c'est devenu... "[...] Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire" Guillaume Apollinaire (Nuits rhénanes, Alcools)  
Posté par caro_carito à 11:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
15 février 2012

retour

Parfois un cadeau de Noël s'attarde et arrive deux jours avant une Saint Valentin qui, de toute façon, sera oubliée. Il est déjà ouvert à la page du 15 février, trônant sur le bureau à côté d'une statuette des années 20. Nous l'avons chinée l'année passée, en Auvergne. Ici, tout suinte l'hiver. 6h40, je découpe  ces mots. Le rythme est donné, elle se verrait bien comme ça toute la vie, le compteur bloqué sur la trentaine, sur la nuit, sur la musique et la danse, sur l'absence d'évènements, sur des gens qui parlent sans se... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
10 février 2012

escapade

Je pars quelques jours... à Paris ; juste après vous pourrez écouter le concert auquel Grand Brigand a participé en décembre dernier: "Soles y Flechas" de Jose-Luis Narvaez, une création pour orchestre de guitares. Une manifestation qui a eu lieu à l'Espace Malraux de Joué lès Tours lors de la première édition du festival "Voyage au Centre de la Guitare" En hommage à Federico Garcia Lorca PS: grand brigand étant caché, et par sa mèche, et par le musicien devant lui, il faut vraiment connaître la couleur de ses cheveux pour le... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:28 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
08 février 2012

chroniques du net

Même comme en ce moment où le temps vole, je clique chez elle tous les jours. Pour les billets, drôles, caustiques, tendre, étrange aussi et pour les commentaires. Alors je lui ai écris ce petit texte, juste pour rire... A Gballand Bloggers anonymes Elle avait ouvert son blog deux années auparavant. D’ailleurs, elle pensait justement à composer pour l’occasion un billet spécial où elle mentionnerait ses fidèles lecteurs et même ces bloggerrs anonymes qui grossissaient ses statistiques sans plus laisser de trace. Au début, ce... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]

06 février 2012

RV du lundi

Lire est le propre de l'homme. Et écrire... Juste après vos petits mots collectés la semaine passée, je vous laisse un très beau film d'animation, arrivé ici par L'or des chambres et puis d'autres passeurs... bref tout est dit là chez elle. Vos mots à propos de l'écriture Adrienne en parle ici. Mister P nous dit " Ecrire, lire, peindre, photographier... exutoire ? compensation ? fuite ? un peu des trois sans doute avec une touche de plaisir... " et "bloguer" Nath46 note elle-aussi qu'on n'est pas coupé dans son élan. Carole Laura... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 19:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
04 février 2012

ah ah !

Sur les rangs des défis, parler d'une ville sans a. C'est plus facile que de parler d'une ville sans ah ; même en vivant complètement perdue au milieu des champs avec le calme, les mômes (moins de calme) et l'hom (no comment), la batterie à fond à pas d'heures (j'ai mon bouchon et l'oreille sourde donc ça reste calme), le chien , le chat, pas de visites importunes, la qualité de vie quoi, hé bien... les villes, leur bitume, leurs zincs, les foules anonymes, les façades, les détails que l'on découvre à l'infini,  sans parler des... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 février 2012

Duo

Gballand et moi-même croisons non pas le fer mes nos blogs pour la consigne suivante : Sur un meuble au choix une carte postale, un mot manuscrit et une pièce de monnaie. Dans mon texte, que vous pouvez lire à cette adresse, http://presquevoix.canalblog.com/ vous pourrez trouver le désordre des choses. Et malgré l'heure matinale, gballand vous offre un verre juste après. Le verre de porto - gballandQuand elle passa le chiffon sur la table de la salle à manger - table qu’ils n’utilisaient jamais, car ils mangeaient dans la... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
01 février 2012

Alchimie

L'histoire... vous la trouverez  chez Janeczka. L'alchimie entre un poème sans mots, un texte, la voix d'hom (si si c'est lui qui parle dans loin), de liens qui se crée dans le vide étrangement peuplé de la toile. Entre Phnom Penh et Le Pain perdu, parce que c'était elle, parce que c'était nous,... http://lacoccinelle.vefblog.net/15.html#Loin Loin Elle m’a dit qu’elle allait écrire un poème sans mots. A wordless poem* a-t-elle murmuré. J’ai laissé le vide s’installer. Au téléphone, ne pas parler s’apparente presque au... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 16:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]