14 juillet 2013

un dimanche

Le temps des cerises, celles que l'on cueille, que l'on offre, que l'on déguste sur la table à carreaux à l'ombre du parasol.       Crédit photo Teri Virbickis
Posté par caro_carito à 11:02 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

13 juillet 2013

Train

Normalement, je prends toujours ce train. Pas cette fois. Je devais déjeuner avec P. Cours Saint Emilion. Je voulais revoir les enfants très vite. Parce que c'est l'été et qu'il ne me fallait pas si longtemps pour traverser le parc de Bercy, faire un tour à la librairie Le point, franchir le pont, longer les travaux.J'ai pris le premier Paris-Limoges et je suis arrivée sans encombre, très tôt pour une fois. C'est plus tard, quand j'ai écouté tous les messages, que j'ai su qu'un train avait déraillé. Ce train que je prends si souvent. ... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:06 - Commentaires [22] - Permalien [#]
01 juillet 2013

Le lundi... disons poésie

Il paraît que lorsque j'écris des poèmes, je suis sombre, mais pas quand j'écris de la prose. On m'a dit que l'on préférait évidemment lire mes textes. Peut-on se détacher de son ombre ? Béton désarmé   Un sol boueux et dix-mille parpaings qui patientent Au nord, un chantier où rien encore ne bouge Un dossier rempli au bic bleu et trois timbres rouges Un arbre planté là dans les années trente Un tilleul ou bien un acacia Aujourd’hui qui peut savoir ça ?   Des colonnes et des tiges de fer sous une pluie... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 08:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
30 juin 2013

duo de juillet mais quand même en juin

Gballand et moi-même croisons les destinées de nos deux blogs avec en plus petit dénominateur commun le thème suivant : The Death Note ou Cahier de la mort, idée toute droite sortie du célèbre manga.   Texte de caro_carito : the Death Note - là   et texte de Gballand juste après, intitulé :  le carnet ben quoi le thème va bien avec le temps... Le carnet - Gballand Avant, je regardais la mort le plus lucidement possible, comme j’aurais regardé une étrangère. Sauf qu’il y a un mois,  sur un banc du... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 juin 2013

Sursoir…

murmure le ciel. Parce que, à terre, à flanc de plaine, des bleus, des bleuets, du sang qui s’étendent, brûlent et sèchent. Parce que octobre s’invite en été et que le printemps traîne ses ombres et ses horizons de cendre. Parce que le froid du matin vous saisit et que vous avez baissé les armes. Que sera, sera… Puisque seul le ciel décide et que tu avais oublié.
Posté par caro_carito à 16:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 juin 2013

Un "k" vous manque et..

tout est dépeuplé. Des ados, un vasistas qu'on ouvre, une bataille d'eau et une averse sur les ordinateurs...L'univers est dépeuplé. Bref, histoire de pimenter la fin de l'année, il va me falloir retrouver une partie de mes adresses mails et autres joyeusetés. Et comme dans Misery, une touche (est-ce le début) ne fonctionne pas... bref je reviens très vite...  
Posté par caro_carito à 22:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 juin 2013

Ok c'est la fête de la musique

Mais si on y ajoutait un peu de poésie... Bon je sais, je ne vais pas faire dans le léger léger mais...   Et parce que j'ai une envie de Léo Ferré et que je n'ai toujours pas décroché de Cali et que... ben Tchéky Karyo... j'adore, au moins je me fais plaisir.
Posté par caro_carito à 20:31 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
16 juin 2013

Deux billets s’il vous plaît

Il y a un jetlag entre toi et moi, même quand tu te tiens à deux pas. Une faille du temps où je jetterai de l’alcool, vin clair, vin rouge, des rhums aux fortes odeurs d’îles et de soleil brûlé, et des nuits d’absence claires comme une eau-de-vie. J’y mettrai mes angoisses et mes manques, de la batterie à en crever et cette musique qui tremble jusque dans mes veines. Mais tu es là, à deux pas, et tu es parti. Tu dis hier, tu dis vaguement un jour, une dispute, une cassure, mais sur le ventre blanc de cet amour, il n’y a que des... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 17:03 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2013

Photographies

  L’heure arrachée             Il lui suffisait de regarder les photos que sa mère et la nostalgie avaient entassées dans 53 albums et demi. Demi parce que l’année 1974 avait perdu les clichés de janvier, février, mars, juin, septembre et la moitié d’août. Août traditionnellement le mois le plus productif pour des souvenirs de vacances assortis de tâches de crème solaire, de cartes postales et parfois d’une fleur séchée indéterminée. Il avait été un enfant presque semblable aux autres, en... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
04 juin 2013

Duo en juin

Il suffit d'un air de violoncelle qui vous est familier, le prélude à la 1ère suite au violoncelle de Bach et une citation de Cioran « Qui êtes-vous ? – je suis un étranger pour la police, pour Dieu, pour moi-même » pour réunir les blogs de Gballand, presquevoix et les heures de coton. Vous pouvez lire le texte de Gballand juste après cette introduction : l'homme au violoncelle. Vous pouvez lire le texte que j'ai écrit chez elle : le RV de 8 h 25 L’homme au violoncelle - Gballand Il était assis sur un siège noir... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 06:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]