16 février 2014

pour celle qui sait que c'est pour elle ;)

Au coeur des arts, tel est le thème du printemps des poètes. Je pensais travailler un ancien texte. Et finalement, ce sera un quatrain.     Le bleu est rouge chez Soutine   Il se tient là, devant toi. Sous la chair rouge et Boursouflée, il cogne, il frappe, fort, battements sourds, Le palpitant de l’art. Vois ce bœuf écorché, Il n’existe pas et il pendra pour toujours.    
Posté par caro_carito à 13:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 février 2014

de retour

Après une pause toute en écriture à Paris, un des petits jeux d'écriture qui ont rempli nos journées.         A l’heure du thé Même mon chat Prend l’accent anglais    
Posté par caro_carito à 18:41 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 février 2014

Les mots orphelins

Elle a posé le sac bleu près de l’entrée. Il restera là. Le chat s’approche de l’intrus, l’ausculte pour finir par ne rien déceler de dangereux. Il demeurera oublié là un jour, un peu plus peut-être. Tout autour de lui, la maison semble vibrer d’une vie qui ne s’excuse que la nuit quand la route toute proche se fait discrète, que les téléphones se taisent, que les voisins sont rentrés. Que, seul, le lampadaire de l’avenue toute proche tremble sous la neige. Un soir, le lendemain ou le mardi,  l’enfant se cale contre sa mère.... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 10:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
03 février 2014

Du nanan !

Le programme du Printemps de Bourges a été annoncé vendredi dernier ; le choix est cornélien pour choisir les concerts que l'on ne veut absolument pas rater et laisser une place au festival Off et son ambiance électrique. Demain, je passe prendre les billets des artistes choisis par la maisonnée... dont lui évidemment...     PS :   nanan  & du nanan ; du nannan  n. m. Gourmandise, chose bonne à manger, toute chose bonne, ce qui est bon, de qualité supérieure,... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 20:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
30 janvier 2014

"Il faut rêver très haut pour ne pas réaliser trop bas.” Alfred Capus

  http://www.trazos-sueltos.com/
Posté par caro_carito à 15:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 janvier 2014

Jaccottet, oui toujours

Parler pourtant est autre chose, quelquefois,que se couvrir d'un bouclier d'air ou de paille...Quelquefois, c'est comme en avril, aux premières tièdeurs,quand chaque arbre se change en source,  quand la nuitsemble ruisseler de voix comme une grotte(à croire qu'il y a mieux à faire dans l'obscurité des frais feuillages que dormir)cela monte de vous comme une sorte de bonheur,comme s'il le fallait, qu'il fallût dépenserun excès de vigueur, et rendre largement à l'airl'ivresse d'avoir bu au verre fragile de l'aube. [...] ... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 10:59 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

26 janvier 2014

L’instant charnière

Ne plus pouvoir se leurrer, l’hiver est là. Doux à en être écœuré, ciel sale. Tout semble avoir oublié le soleil. Même le jour qui s’attarde ne peut rien y faire : je sais, je suis à l’instant charnière où l’impression de m’être enfoncée en hiver me fait désespérer d’en sortir. Alors je lis telle une boulimique, j’écris à mots comptés. Toute volonté semble suspendue, tout geste, ralenti. Les enfants s’enferment dans leur chambre. Les paroles se font rares. Un peu de musique, beaucoup de musique, sortir parfois. Noter une... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 janvier 2014

Du nord

  Gris de Payne   Bordées d’acier Des montagnes bleues griffent ton cœur, pas le ciel           Merci à Patrica pour le prêt de cette photo : un autre reg'art.
Posté par caro_carito à 17:33 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
19 janvier 2014

Rencontre avec le 4e genre littéraire

Le 4e genre littéraire, expression récupérée sur la couverture d’une anthologie espagnole du « microrrelato », le microrécit… J’ai donc fini deux recueils de nouvelles. L’un avait rejoint ma PAL à Noël, l’autre m’attendait sagement rangé dans une étagère. Un vernis de culture – France Boisvert – Les éditions de la Grenouillère. Le titre est engageant. Et c’est vrai qu’elle égratigne France Boisvert le joli vernis qui recouvre nos habitudes, nos manies. Et c’est méchant, pas de happy end, éventuellement une bonne dose... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 17:20 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
14 janvier 2014

et puis encore....

Je l'aime bien Vanessa et j'aime bien les duos avec Gb alors je l'ai fait durer un peu plus... La suite de Un dieu familier...   Un carré parfait Ce matin, Matthias n’en pouvait plus de rire, il tenait entre ses mains la fameuse photo de classe. Je remerciais le ciel que Minouchette ne soit pas encore réveillée… Il ne me reconnaissait pas dans la gamine montée en graine aux traits fermés. Et ces cheveux coupés à la mode. Nous avions toutes la tête enserrée dans un carré parfait, des pulls à col cheminée et des jeans, et des... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 22:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]