19 janvier 2017

Strada il Caravaggio - 1

Depuis un an, nous animons, un ami-poète-compositeur et moi, un atelier d'écriture. Cette année, le projet s'échafaude autour de photos et de textes brefs pour la confection d'un livre qui sera disponible en été. Photos et micronouvelles...  Il s'agit de la première partie d'un des exercices proposés. ------------------------------------------------------------------ Lorsque j’ai trouvé ce lieu ? Ben rien. Je me souviens, j’étais avec Luigi. Mariés depuis deux étés. Il voulait une maison. Je ne voulais rien. J’avais... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

11 janvier 2014

Vis-à-vis

Elle vient à peine d’achever la lecture du miroir de Sylvia Plath quand il fait irruption dans la pièce. En trois mouvements désordonnés, les deux boîtes remplies de fournitures s’étalent sur le tapis. Après avoir tout rangé, il repart  de ce pas qui ne semble jamais s’arrêter de s’allonger. Elle a prédit qu’en été voire à l’automne, il la dépasserait. Il avait ri ce soir-là en la prenant dans ses bras et en embrassant « sa petite maman ». Il est le seul à avoir autant changé. Pour les autres, il suffit d’attraper un... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 09:09 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
17 novembre 2013

La mémoire des rêves

                      Il y avait toujours ce vent qui soufflait sur son corps, un parfum de fruits inconnus et un nom que le sable chuchotait aux ombres du désert, Elephanta… Invariablement, alors qu’elle se fondait dans des dunes qui ne semblaient jamais vouloir mourir, elle apercevait un animal. Un pélican, un éléphant qui dessinait un chant des possibles uniquement pour elle. L’instant d’après, un carré bleu grandirait et alors tout s’évanouirait. L’homme en... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 18:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
26 juin 2013

Un "k" vous manque et..

tout est dépeuplé. Des ados, un vasistas qu'on ouvre, une bataille d'eau et une averse sur les ordinateurs...L'univers est dépeuplé. Bref, histoire de pimenter la fin de l'année, il va me falloir retrouver une partie de mes adresses mails et autres joyeusetés. Et comme dans Misery, une touche (est-ce le début) ne fonctionne pas... bref je reviens très vite...  
Posté par caro_carito à 22:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 juin 2013

Photographies

  L’heure arrachée             Il lui suffisait de regarder les photos que sa mère et la nostalgie avaient entassées dans 53 albums et demi. Demi parce que l’année 1974 avait perdu les clichés de janvier, février, mars, juin, septembre et la moitié d’août. Août traditionnellement le mois le plus productif pour des souvenirs de vacances assortis de tâches de crème solaire, de cartes postales et parfois d’une fleur séchée indéterminée. Il avait été un enfant presque semblable aux autres, en... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
21 avril 2013

Géométries

                  Elle prit délicatement le ciseau à bois et le plaça perpendiculairement au tuffeau. La femme habillée d’une longue robe de laine et d’une chasuble grège répétait une nouvelle fois ses instructions aux derniers arrivants. Un coup de maillet et la pointe en métal s’enfonça dans le bloc comme dans du beurre. « On pourrait croire du turrón … » et ses pensées firent un rapide aller-retour vers l’enfance, la 4L bleue céleste et Tarragone. Très rapide, le... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 12:46 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

17 avril 2013

Sanguine

  Ce qu’il aime c’est le rouge. En tout cas, en ce moment. Il clique sur tout ce qui bouge, et ce qui bouge est rouge. Vermillon, carmin, grenat, ponceau, garance, incarnat, écarlate. Il part. Souvent le matin, mais vous ne pouvez jamais en jurer. J’entends son pas sur le vieux parquet et puis la porte de l’entrée qui se referme. Il ne prend jamais l’ascenseur. J’aime bien courir à la fenêtre et surprendre, sans qu’il puisse deviner ma présence, la direction qu’il va prendre. Parfois je le suis. Je ne sais pas si il devine... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 00:14 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
20 juin 2012

Sciences Humaines

Je viens de recevoir le sciences humaines nouveau et que titre-t-il ?   Peut-on ralentir le temps ? C'est clair, quelqu'un se moque...  
Posté par caro_carito à 07:06 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
16 juin 2012

Marque de fabrique

Je regarde ses doigts courir sur les cordes, il hésite, cherche, retravaille. Avec cette force qui fait danser une ligne hésitante. La guitare se tient maintenant droite près du pupitre, adossée au mur. Je remarque une cicatrice en bas à droite dans le bois tendre, à peine perceptible. Il est tard, il est nuit. Je me moque en lui disant qu’il doit étudier le chinois en douce, alors qu’il parle d’un jeu électronique au nom inconnu et barbare. Nous évoquons un ami d’enfance, de primaire qui viendrait pendant les vacances. Il se saisit... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 07:08 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
08 mai 2012

Trait de caractère

Je suis distraite. il est vrai que cela ne saute pas aux yeux car je passe pour active, organisée... mais l'oubli, l'à- peu-près se logent insidieusement dans l'aspect bien structuré de mes journées. Ce n'est pas arrivé tout de suite, l'âge disons, les enfants, aussi, et un côté moins strict ont eu raison de ma volonté de tout ranger, ordonner, contrôler (?). Cela m'a tour à tour inquiétée, déprimée, énervée et puis... je me suis rendue compte que mes proches ne m'en tenaient pas rigueur, que, qui sait, ils pouvaient eux-aussi... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 23:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]