29 janvier 2017

Un dimanche

C’est un printemps qui s'amorce, une bribe, un espoir. Dans l’air, une douceur dont je m’étais déshabituée, toute à un hiver impassible. Brouillard dru, matin que l’on gratte les doigts gelés, nuit courte malgré la pluie d’étoiles. Soir ou matin, tout le jour parfois, cette pâleur devant qui tous et tout se figent. Ou un azur si coupant que je vous confierai bien qu'il est né de Borée. Et puis… ce matin-là, tout tranquille. Un bleu qui se débat au milieu de nuages effilés, le silence de l’enfant. Le temps se détricote et... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 19:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Effet de paysage, aux dentelles de Malines

      Quelque chose d’obstiné est inscrit dans la trame de cette année. Les jours de pluie du printemps, l’absence d’eau et le ciel bleu continu. Le vent froid de l’automne. Le brouillard. décembre 2016 C’est un hiver sans neige et pourtant ici tout est opalescent. Depuis vendredi, le pain perdu a disparu. Blanc, tout est blanc sans pourtant l’ombre d’un flocon. L’hiver s’est emparé des bâtiments, a avalé le plateau. Je pars avec le chien, sans oublier mon appareil photo. Je détaille les joyaux de givre... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 17:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 novembre 2016

Un autre dimanche

Depuis septembre, la brume s’incruste sur le pain perdu. Une percale blanche, épaisse que rien ne semble repousser. Parfois, le ciel nous oublie et la ferme se recroqueville sur ses habitants. La maisonnée se fait île. Oublier un instant que le monde existe. Demeurer attentive aux musiques que distille un dimanche. Aux verres de vin qui marqueront le début du repas. Je lirai avec paresse et bonheur un livre que la fatigue des soirs de semaine me dérobe. Aujourd’hui, le soleil a enfin percé l’édredon humide. J’irai dehors, préparer... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 15:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
06 novembre 2016

Novembre

Il grêle, il pleut. L’hiver approche bien trop vite. On entend parfois les tirs des chasseurs et le bruit du trafic sur la rocade que le vent nous apporte. Un ciel impatient, incertain, envahi de nuages et posant ses ombres sur les champs et les bouchures. Dans ces gris qui dominent, heureusement la terre s’est couverte d’un léger velours vert tendre ; les champs fraîchement labourés font apparaître les cailloux blancs qui semblent toujours chercher la lumière. Les moissons sont finies, les champs sont à labourer, on attendra le... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 15:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 mai 2016

Spell

Le ciel est clair, laiteux. Dans la cour blanche, à quelques mètres de la terrasse, un brasero. Des bières ramenées du Nord lors de notre dernier voyage, recouvertes d'une fine buée, une conversation à bâtons rompus, en famille. Il fait doux, si paisible qu'accompagnée par la nuit qui tarde encore, la terre semble murmurer "l'été vient." Et brutalement, nous nous taisons, attentifs à cette ancienne ballade qui envahit l'espace. Comme une invite aux soirs de moisson et de chaleur. A la joie aussi.  
Posté par caro_carito à 22:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
12 juillet 2014

Du bout des doigts

Il m’a demandé de parler de l’été, moi qui me tais ici. Puisque le temps a depuis des semaines ce corps volatil dès que je crois l’approcher. Parler de l’été alors que l’année me semble ravaudée, retaillée, immense toile bise qui s’effiloche de partout. Les champs se sont tus, les colzas ont des allures de vieillards, têtes grises et chenues. Parfois un tracteur parcourt la route, une batteuse hésite et avance dans un champ. Rebrousse chemin. Pas un bleuet, pas un coquelicot, juste les hampes vernis et triomphants des maïs. Les... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 21:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

03 décembre 2013

ici ou hier

Incendies été automne hiver. Le ciel me surprend ce soir. Il suffirait de faire abstraction des températures glacées pour croire que l’été est aux portes. Un éclat lumineux, une étoile. Penser que je l’ai déjà vue sous les tropiques. Si je fermais les poings, si je fermais les yeux, irai-je en pensée de l’autre côté de l’océan, sur le bord d’un autre continent. Rechercher et retrouver une pensée, un souvenir, un frisson ; revoir un incendie tout aussi brûlant, tout aussi vivace. Même si je sais que c’était ailleurs, un autre... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 22:41 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
14 juillet 2013

un dimanche

Le temps des cerises, celles que l'on cueille, que l'on offre, que l'on déguste sur la table à carreaux à l'ombre du parasol.       Crédit photo Teri Virbickis
Posté par caro_carito à 11:02 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 juin 2013

Sursoir…

murmure le ciel. Parce que, à terre, à flanc de plaine, des bleus, des bleuets, du sang qui s’étendent, brûlent et sèchent. Parce que octobre s’invite en été et que le printemps traîne ses ombres et ses horizons de cendre. Parce que le froid du matin vous saisit et que vous avez baissé les armes. Que sera, sera… Puisque seul le ciel décide et que tu avais oublié.
Posté par caro_carito à 16:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 mai 2013

L’heure changeante

        Moirée, la peau de la maison, en cette heure tardive. La cour vide, le puits reposent depuis plusieurs décennies. Parfois aller jusqu’au bout du champ. Comprendre que les incendies sont plus époustouflants l’été que l’hiver À l’heure changeante, la lune grise déposera ses éclats de perle un peu partout. Le brouhaha des oiseaux, les vols sautillants des bergeronnettes, les acrobatiques hirondelles ne seront plus qu’un écho tari. Le chant muet de la nuit effleurera la ferme éclairée d’un halo laiteux.... [Lire la suite]
Posté par caro_carito à 11:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]