Un Goncourt. Pourquoi pas ?

Donc, je n’ai pas ouvert un Goncourt de l’année, dans l’année, depuis très longtemps. Cette année, un proche me l’a passé, intéressé par une autre lecture. Je l’ai lu, je l’ai fini, je l’ai apprécié. Il me semble bien avoir lu un autre titre de Jean-Paul Dubois. Lequel, je ne sais pas et je n’ai pas pris le temps de réveiller ma mémoire encombrée de pas mal de bouquins.

Donc j’en aimé la lecture, très agréable avec des pages légères comme un poème, une belle construction, des personnages tranchés et attachants. Une musique présente, avec ce qu’il faut de relief au propos derrière l’apparente facilité de lecture. Oui, je peux dire que, à mes yeux, c’est un très bon livre, que le prix est mérité, que je chercherai d’autres romans de l’auteur. Que sans doute je chercherai à écoute un enregistrement de l’auteur, tiens pourquoi pas dans cette grande libraire que je ne regarde jamais. Surtout j’ai savouré la fin, comme une revanche, comme un bonheur en entendant un écrivain savoir dénoncer tout en fiction ce que l’on aimerait tant qui soit énoncé à haute voix.

Et vous, si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

_____________________________

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – Jean-Paul-Dubois – Editions de l’Olivier