Je suis fan de polars et notamment ceux de Ian Rankin, auteur sympathique qui toucha au punk et à tant d'autres choses.

"Even Dogs in the Wild" ou "Tels des loups affamés" publié au Livre de Poche  est le vingtième opus des aventures de John Rebus. Edimbourg ou Glasgow sont des noms qui résonnent, tout comme le whisky, la bière, la coke... Et ça marche, ça marche toujours aussi bien. Portraits, ambiance, scenario, densité sociale derrière les mots. Un bon polar. J'en profite pour vous livrer un petit texte tiré d'un des derniers ateliers d'écriture et lié à ce bouquin. Et pour les fans de polars, une série publiée à la Martinière, très graphique et ancrée dans le réel. Un dessin très sensible au service d'un texte passionnant et parfois difficile.

---------------------------------------------------------

Viser le cœur

La réunion s’éternise. L’ennui qui s’étale sur le visage des participants depuis la deuxième partie de l’exposé ne semble pas émouvoir outre mesure notre bien aimée directrice des Ressources humaines, Mme Damousson. J’ai prétexté une besoin pressant pour envoyer un SMS annonçant que je ne pourrais pas rejoindre ni l’avant-première de « Love si so sweat », pas plus que Julia Robert et Matthew McConaughey totalement in love ainsi que mes copines agglutinées au septième rang, armées de popcorn et coca lights.

Il est 19 h 45. Une main se lève, annonçant que la ligne D prévoit des retards important, un incident technique. Aussitôt nous nous levons tous brusquement et quittons d’un seul élan la salle, comme si nous habitions tous Melun, Moulin Galant, Villabé ou même Villeneuve-Saint-Georges.

Huit minutes après, je patiente sur le quai de métro, station Voltaire. Je laisse passer une rame un peu trop bondée à mon goût. Il me reste 53 minutes de trajet jusqu’à la gare de Bois-Colombes. Dans mon sac, les derniers chapitres de « Tels des loups affamés », dernier opus de Ian Rankin m’attendent. La rame suivante arrive, les portes s’ouvrent. Je m’incruste sur le coin d’une banquette et j’ouvre mon livre, ôte le marque-page.

Métro Richelieu Drouot, p 539, mon cœur bat plus fort : l’inspecteur Rébus entre en scène.

---------------------------------------------------------

IMG_6812

 Enquêtes générales, immersion au cœur de la Brigade de répression du banditisme (2013)

 Brigade criminelle. Immersion au cœur du 36, quai des Orfèvres (2015)

 La Brigade de protection des mineurs (2017)

Raynal Pellicer & Titwane

Éditions de La Martinière