Je l'ai beaucoup écouté et j'ai bien usé mes cassettes à l'époque. Je l'ai vu lors d'un de ses concerts-fleuve, halluciné, de blanc vêtu et faisant de son piano à queue une deuxième scène. Les amours musicales passent mais pas cette chanson-là, pas ces paroles...

Et, comme en ce temps-là, je taille la route pour quelques jours...