"Parle-moi. Parle-moi toujours.

Elle est là, cette petite musique, sa petite musique. Je ferme les yeux, je serre sa main comme s'il serait à mes côtés. Je ne prie pas mais ma respiration s’espace. J’attends que ce qui doit être, se manifeste. A chaque événement majeur de ma vie, un souffle me parcourt, un léger frôlement où des doigts invisibles courent sur les cordes de mon être."

 

Ajoutez-y une mélodie de Rachmaninov et vous trouverez sur le blog de Gballand ma participation à ce duo automnal : http://presquevoix.canalblog.com/