12 mars 2017

Printemps des poètes 2017 - cinquième jour

Et lorsque je tombais sur un air connu, un soupçon d’excuse – ou de culpabilité – s’y faisait entendre :Il y a tant d’enfants qui nerient plus dans mon pays...Et voici que j’ose avoir le temps deHéler l’amour pour t’aimer ma Tzigane Amadou Lamine Sall http://amadoulaminesall.e-monsite.com/
Posté par caro_carito à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]