Parfois un cadeau de Noël s'attarde et arrive deux jours avant une Saint Valentin qui, de toute façon, sera oubliée.365jours

Il est déjà ouvert à la page du 15 février, trônant sur le bureau à côté d'une statuette des années 20. Nous l'avons chinée l'année passée, en Auvergne. Ici, tout suinte l'hiver. 6h40, je découpe  ces mots.

Le rythme est donné,

elle se verrait bien comme ça toute la vie,

le compteur bloqué sur la trentaine,

sur la nuit, sur la musique et la danse,

sur l'absence d'évènements,

sur des gens qui parlent sans se soucier des horloges.

Et les jours passent

et les amitiés sont les combustibles de ces jours.

Boys, boys, boys - Joy Sorman, 2005

Les remâcher, garder en bouche leur goût de réglisse. Plus tard, se laisser bercer par la voix rugueuse de Johnny Cash. Dans ce film, de longs champs de coton et le jaune immobile d'un été. Notes pincées, bribes d'anglais qui se posent sur mes genoux. Osciller entre l'âcre douceur d'un texte, réglisse noire, sucrée, et un enfant près d'un vieux poste. Se sentir fragile puisque... je sais que, parfois, les mots me manquent.