challenge-Des-notes-et-des-mots-4

 

Toujours dans le cadre des lectures autour des notes et des mots, thème proposé par Anne

http://desmotsetdesnotes.over-blog.com/

 

 


 

L’offrande – Françoise Lefèvre – Editions du rocher

Acheté par hasard sur une aire d’autoroute pour quelques euros.

Un roman épistolier, pourquoi pas, le dernier en date que j’ai dévoré, l’absence d’oiseaux d’eau d' Emanuelle Pagano m’avait tant marquée que je l’ai acheté, comme ça.

Essentiellement, c’est une histoire d’amour qui tire un peu en longueur à mon goût mais recèle de belles envolées. Surtout, l’héroïne est cantatrice et cette passion qui s’érigera autour de sa voix, deviendra peu à peu silence, mensonge, non dit.

Je citerai donc deux passages autour de ce lien fort et fragile. Musique. Amour

«  Elle essaie de chanter le Kindertotenlieder. Mais la prodigieuse mécanique de sa voix de contralto s’est arrêtée net. Elle le sait, maintenant. Avec l’amour perdu, l’amour qu’on lui a volé, elle vient aussi de perdre sa voix et c’est comme si on lui avait confisqué son âme, sa capacité d’aimer, sa vaillance, sa gaieté, les cascades de son rire, l’éclat des ses yeux. Même son amour maternel a vacillé. Il arrive que l’amour qu’on donne vous tue. L’amour l’a tuée. Et voici venu le temps où elle se trouve dépossédée de sa voix. »

« Dans ce carnet, je jetterai l’urgence de t’aimer.

                                                                                  Vivien »

 

L-offrande